Entrée du Musée

– Bonjour, nous sommes désolés mais le Musée des Histoires à Partager est fermé jusqu’à nouvel ordre… Vous savez bien, la crise sanitaire, les gestes barrières, c’est la galère !
– …
– Mais bon, vu que vous êtes là, nous vous laissons quand même entrer. C’est bien parce que c’est vous !
– …
– Attention, le musée est entièrement gratuit : ce sont des histoires à partager, pas à vendre !!

Le gardien du Musée des Histoires à Partager

Mesdames et Messieurs, le Musée des Histoires à Partager n’a pas d’adresse physique, il n’existe que dans les moments où les histoires se partagent, où les souvenirs se façonnent, à la fin d’un bon repas, dans un voyage entre ami.e.s, dans nos rêves, dans nos cœurs… Ce musée en ligne présente des Histoires à Partager qui sont nées d’un voyage artistique insufflé par le Collectif de l’autre moitié dans les écoles de la Bresse Jurassienne à Chapelle-Voland, Chaumergy, Ruffey-sur-Seille et Lombard.


Pour commencer la visite, voici notre vidéo phare !

Survolant la chanson originale écrite par Sigrid Baffert « Faire parler les mémoires » ainsi que les chansons traditionnelles « Bei Mir Bist du Sheyn » et « Tumbalalalaïka« , les images sont extraites de nos échanges à distance ainsi que de nos visites créatives, chantantes et loufoques dans les classes.


Avant de pousser les portes des différentes salles de notre musée, voici un extrait musical du spectacle HALB, l’autre moitié, dans lequel la petite Tallinn reçoit en cadeau, le jour de ses 10 ans, la clarinette de sa grand-mère. Cet objet va alors déclencher un voyage dans les souvenirs de son aïeule pour retrouver une demie-mélodie perdue et surtout tisser des liens familiaux…

C’est cette histoire qui a inspiré la création du Musée des Histoires à Partager.

Une clarinette qui transmet les histoires de famille en morceaux de musique !

Vous pouvez maintenant commencer la visite ! Chaque chanson est à découvrir et à écouter en intégralité dans son espace muséal dédié… entourée des projets menés en classe.

À savoir dans « Le corridor des vestes élimées« , « La salle du bal…alalaïka« , « La verrière des mémoires qui parlent«  et « Le grenier de l’amour« .